top of page
  • PICTO_YT
  • PICTO_INSTA
  • PICTO_FB

Départ ce matin

Dernière mise à jour : 13 oct. 2023

Entamées samedi, les vérifications techniques et administratives de la 23ème édition du Tour de Corse Historique se sont achevées hier sur le Terre-plein de la Marine de Porto-Vecchio. Durant deux jours et demi, les 380 voitures inscrites dans les trois catégories éligibles (Véhicules Historiques de Compétition), VHRS (Véhicules Historiques Régularité Sportive), Légende (exhibition sans chronométrage) et leurs pilotes/copilotes représentant 14 nationalités se sont succédés pour satisfaire aux différents contrôles, recevoir leur numéro de course et procéder aux derniers réglages de leur machine lors des séances de roulage.

LES FORCES EN PRESENCE

Vainqueur de l’édition 2022, l’équipage Alain et Sylvie Oreille s’élancera aujourd’hui avec sa Porsche 911 arborant le numéro 1. Après avoir déjà remporté l’édition 2020, l’ancien double champion du monde des rallyes en Groupe N (1989 et 1990) et vainqueur du Tour de Corse WRC 1989 au volant de sa Renault 5 GT Turbo officielle, grand habitué de ce rallye dans ses versions modernes et historiques, tentera d’ajouter une troisième victoire à son palmarès.

De nombreux équipages tenteront de se placer sur sa trajectoire. A commencer par l’équipage porto-vecchiais Anthony Agostini/Jérome Royer (Ford Mk2) qui s’est imposé en 2021. Autre candidat, Romain Dumas, victorieux en 2016, revient cette année au volant d’une Porsche, marque dont il est l’un des pilotes officiels depuis 2004. Après une brillante carrière en monoplace, le Gardois s’est construit un impressionnant palmarès en Endurance avec deux victoires au classement général des 24 Heures du Mans avec Audi, puis Porsche. Il a remporté également les autres grandes classiques de cette discipline : 24 Heures de Spa, 24 Heures du Nürburgring ou encore 12 Heures de Sebring. Pilote d’une grande polyvalence, il s’est attaqué à la plus grande course de côte au monde, Pikes Peak, avec quatre succès à la clé et le record de la montée dont il est toujours le détenteur. Il a également brillé au Dakar, ainsi qu’en championnat et coupe de France des rallyes. Romain Dumas fait équipe avec un autre grand nom du sport automobile en la personne de Denis Giraudet, ancien copilote de Didier Auriol en championnat du monde des rallyes, crédité de cinq victoires dans cette discipline dont celle du Tour de Corse en 1995, avant de devenir champion d’Europe des rallyes en 1996 avec Armin Schwarz. Autre pilote insulaire, Thomas Argenti, victorieux de la catégorie J2 en 2022, sera un autre postulant à la victoire finale au volant d’une Porsche 911.

Dans la catégorie J2 ouverte à des modèles de voiture plus récents, la joute promet également d’être belle entre les Corses Christophe Casanova (BMW M3), triple vainqueur de la catégorie en 2019, 2020 et 2021 et Olivier Capanaccia (BMW M3). Tous deux auront à cœur de briller sur leur terre, face notamment à Christophe Vaison, double champion de France de rallycross, à son aise également sur asphalte, de retour sur les routes de l'Ile de Beauté avec une BMW M3, après s’y être imposé en 2014 et 2015 avec une Lancia 037.

La catégorie VHRS promet aussi de beaux duels. Parmi les pilotes engagés, citons Bruno Saby. Brillant animateur du Championnat du Monde, d’Europe et de France des rallyes, vainqueur du Dakar en 1993 et de la Coupe du Monde des rallyes tout-terrain en 2005, le Grenoblois revient sur le terrain de ses exploits passés. Le vainqueur du Tour de Corse WRC 1986 concilie plaisir de la course automobile historique et engagement pour une cause qui lui est chère : la lutte contre le cancer au travers de l’association « Espoir Isère contre le cancer » (www.espoir-isere-cancer.com), dont sa Ford Capri portera haut les couleurs.

PROGRAMME DU JOUR

La catégorie VHRS sera la première à s’élancer du parc fermé ce matin à 9h30 en direction de la spéciale ES1 : Kamiech - Col de Bavella (19,025 km) dans laquelle le premier concurrent est attendu à 10h33. Suivra l’ES2 Levie - Carbini (7,518 km) avec un premier départ à 11h36.

Cette première journée se clôturera par l’ES3 : Col de Bacino - Borivoli (11,075 km) et une arrivée au parc fermé du Terre-plein de la Marine de Porto-Vecchio à 15h44 pour les premiers équipages.

Samedi 7 et Dimanche 8 octobre / Porto-Vecchio Vérifications administratives et techniques

Terre-plein de la Marine Lundi 9 octobre / Porto-Vecchio Séance de roulage Apéritif de bienvenue et soirée d’ouverture Mardi 10 octobre / Porto-Vecchio - Porto-Vecchio Cérémonie de départ ES 1 : Kamiech - Col de Bavella (19,025 km) ES 2 : Levie - Carbini (7,518 km) ES 3 : Col de Bacino - Borivoli (11,075 km) Arrivée Terre-plein de la Marine Mercredi 11 octobre / Porto-Vecchio - Borgo/Lucciana ES 4 : Ventiseri - Serra di Fiumorbo (27,584 km) ES 5 : Tallone - Pietra di Verde (42,678 km) Regroupement à La Porta ES 6 : Casalta - Prunelli di Casacone (26,477 km) Arrivée Parking CCI - Aéroport Bastia-Poretta Jeudi 12 octobre / Borgo/Lucciana - Calvi ES 7 : Ponte Novo - San Lorenzo (25,983 km) ES 8 : Pont de Castirla - Taverna (13,864 km) ES 9 : Novella - Olmi Capella (27,092 km) Regroupement à Pioggiola ES 10 : Speloncato - Muro (24,878 km) Arrivée Parking de l’Ortacce Vendredi 13 octobre / Calvi - Propriano ES 11 : Notre Dame de la Serra - Fango (28,432 km) ES 12 : Galeria - Curzo (27,203 km) Regroupement à Sagone ES 13 : Place du Liamone - Calcatoggio (12,382 km) ES 14 : Albitreccia – Stiliccione (29,716 km) Arrivée Port de plaisance Samedi 14 octobre / Propriano - Porto-Vecchio ES 15 : Sollacaro - Bicchisano (16,733 km) ES 16 : Petreto - Aullene (19,348 km) ES 17 : Zerubia - Pont d’Acoravo (20,716 km) ES 18 : Chialza - Orone (14,160 km) Arrivée Terre-plein de la marine



Contact Médias & Communication :

Téléphone: +33 (0)6 08 26 90 56


Comments


bottom of page