top of page
  • PICTO_YT
  • PICTO_INSTA
  • PICTO_FB

Lancia, Alpine, MG... Des légendes à fêter !

En attendant le mois de juin et la diffusion d’une première liste des engagés, le Tour de Corse Historique révèle l’identité de trois modèles remarquables attendus au départ de Porto-Vecchio le 5 octobre 2024.



La plus capée des Lancia Rally 037


Cette année, La Lancia Rally 037 sera mise à l’honneur, 40 ans après sa dernière victoire (en Corse). La célébration aura fière allure avec la présence déjà confirmée de plusieurs exemplaires, dont celui présenté par Drive Vintage, le seul à cumuler deux victoires en Championnat du Monde.


Assemblé en juin 1982, ce châssis (numéro 301) a d’abord servi de modèle de développement avant d’être engagé en 1983 au Rallye de Nouvelle-Zélande où la terre meuble du parcours ne laissait, à priori, que peu de chances à une propulsion de rivaliser avec l’Audi Quattro et sa transmission intégrale. Pourtant, la différence n’allait pas se faire à la motricité, mais plus simplement à la fiabilité. Et à ce jeux, l’Italienne battait l’Allemande – et oui ! – aux mains de Walter Röhrl. Confié à Markku Alén, le châssis décrochait ensuite une 3e place en Finlande puis une victoire au Sanremo, synonyme de titre pour Lancia.


La voiture en démonstration au Tour de Corse 2024 sera présentée dans la configuration qui était la sienne lors de son second succès en Italie.



Il y a 50 ans… l’Alpine A310


Une seule fois dans son histoire, l’Alpine A310 s’est classée dans le top 3 d’un rallye mondial. C’était au Tour de Corse 1974. Cinquante ans plus tard, trois exemplaires seront au départ du Tour de Corse Historique, en version 4 cylindres et V6.


Surnommée « l’Alpine du pauvre » à ses débuts, cette voiture n’était pas vraiment appréciée des pilotes Renault qui déploraient essentiellement son poids, supérieur d’environ 140 kg à celui d’une Berlinette équipée du même moteur 1.600 cm3. Seul Jean-Luc Thérier croyait en son potentiel et il le démontrait dès la première sortie internationale de l’auto sur l’Île de Beauté. Si son podium restait sans suite en Championnat du Monde, la GT française se taillerait plus tard un joli palmarès dans l’Hexagone, Guy Fréquelin devenant Champion de France des Rallyes en 1977 au volant d’une version V6.



Deux MG pour un centenaire !


L’organisation du Tour de Corse Historique est heureuse d’apporter son soutien aux élèves de l’école d’ingénieurs ESTACA dans leur initiative visant à faire perdurer la passion de l’automobile ancienne. Depuis le mois d’octobre, les étudiants sont à l’ouvrage pour restaurer, préparer et convertir à l’essence de synthèse une glorieuse MG B Roadster achetée 13.000 euros… Preuve qu’il est possible de courir en historique avec un budget raisonnable ! Une aventure à suivre sur Instagram @series_estaca.


Née en 1964 et produite à plus de 500.000 exemplaires, la MG B s’était illustrée en compétition avec une victoire dans la catégorie GT au Monte-Carlo 1964 et une autre au classement général du Tour de Corse Historique 2004 !


La présence de ce Roadster aux côtés d’une Midget MK III donnera matière à célébrer le centenaire de la marque britannique MG à qui l’on doit notamment la Metro 6R4, l’une des grandes animatrices du Tour de Corse 1986.

Comments


bottom of page