Interview José Andreani : « Une édition très positive »


José, quel bilan sportif faites-vous de cette 16e édition du Tour de Corse Historique ?

Le plateau était magnifique, l’ambiance extraordinaire grâce à une convivialité de tous les instants et à la solidarité entre les concurrents, dont certains n’hésitent pas à s’arrêter en course pour prêter assistance, il faut le souligner.
Les équipages ont apprécié unanimement le parcours, le timing et la beauté de l’île. Côté sportif, la bagarre fut intense, pour le scratch, bien sûr, mais aussi pour être le premier pilote corse, le meilleur de chaque groupe… à tous les niveaux, en VHC ou en VHRS, les concurrents ne lâchent rien et la course n’en est que plus belle. C’est un bilan très positif !

Le Tour de Corse Historique a été honoré par la présence d’Harri Toivonen. Quelles images conservez-vous de cette rencontre ?

Nous ne pouvions pas ne pas inviter Harri Toivonen pour commémorer les 30 ans de la disparition de son frère, Henri, qui fut un pilote d’exception. Harri est aussi un excellent rallyman. Qui plus est, c’est un champion, et il fait partie des gens que je respecte par dessus-tout. Harri redoutait ce déplacement en Corse. Notre invitation lui a permis de franchir un pas difficile en allant se recueillir sur la stèle d’Henri et Sergio Cresto, tout en recevant avec émotion des dizaines de témoignages de sympathie. Ce fut une rencontre particulière... Harri a aimé suivre le Tour de Corse Historique et il veut revenir, cela nous va droit au cœur.

Autre pilote de légende sur le Tour, Jean-Claude Andruet, venu voir les copains !

Tous les concurrents du Tour de Corse Historique ont infiniment de respect pour Jean-Claude Andruet et comme il est disponible, très accessible, ouvert aux discussions, toujours avec le bon mot, c’est une opportunité de partager des anecdotes croustillantes avec lui. Il est chaque année le bienvenu sur le rallye où il compte énormément d’amis et d’admirateurs.
 
Parlons de 2017. Quelles seront les dates ?

Du 1er au 7 octobre.  

Une spéciale de nuit sera t-elle au programme ?

On y réfléchit … La spéciale de nuit est attendue par bon nombre de pilotes et de spectateurs, car c’est un spectacle magique qui fait partie de l'histoire des rallyes mythiques !

Cette année, les concurrents ont emprunté plusieurs spéciales inédites. Est-ce que ce sera encore le cas en 2017 ?

C’est notre souhait et nous allons réintégrer des spéciales d’il y a 2, 3, 4 ans… pour offrir un parcours différent. Nous allons aussi prévoir d’arriver plus tôt le dernier jour pour la cérémonie du podium, ce qui implique une ville étape précédente plus proche de Porto-Vecchio. Nous travaillons déjà sur 2017 !

L’état des routes corses s’améliorant, les voitures puissantes y trouvent leur compte. Comment réguler cet avantage ?

C’est un état de fait et c’est une logique contre laquelle nous ne pouvons aller. Tant mieux pour les habitants qui y circulent tous les jours. C’est vrai que cette année, les voitures puissantes étaient à leur avantage, mais il est de plus en plus difficile de tracer une spéciale uniquement avec des routes comme on en parcourait, il y a 30 ou 40 ans. La solution peut venir de certaines spéciales où l’on ne chronomètrerait que le meilleur du meilleur, quitte à « faire ralentir ou à neutraliser » les concurrents sur une portion moins intéressante, entre 2 tronçons magnifiques et avec le GPS, on peut le mettre en œuvre.

Sur le Tour de Corse Historique, les parcs de regroupement, à l’heure du déjeuner sont dans des lieux magiques, Porto-Pollo, Ile Rousse…, d’autres villes sont-elles sur votre liste ?

Chaque année, nous essayons d’innover dans la continuité et la Corse recèle de pépites comme La Porta et de nombreux autres sites. C’est notre plaisir d’y emmener les concurrents qui y reviennent souvent en vacances.

Jose, vous vouliez remercier les principaux partenaires de cette 16e édition du Tour de Corse Historique.

Oui, des partenaires de grande qualité : Zenith, Esso-Mobil, Yeso, Pirelli, Lapland Ice Driving, La Méridionale, RCFM, la ville de Porto-Vecchio, la collectivité Territoriale de Corse, le département de la Haute-Corse, Porto-Pollo, Vico, Ghisonaccia, Ile Rousse, l’Association des Commerçants et Artisans de l’Ile Rousse et son Président, Franco Farsetti. Je voudrais aussi remercier les concurrents qui nous ont fait confiance et pour beaucoup une confiance renouvelée depuis de nombreuses années et dont l’enthousiasme et la satisfaction sont notre récompense. Un grand merci aussi aux nombreux spectateurs qui sont attachés au Tour de Corse Historique et qui se massent chaque année au bord des routes, aux regroupements et aux villes étapes pour encourager les concurrents et venir admirer leurs voitures. C’est un grand moment de partage. Un grand merci enfin à nos 350 bénévoles dont la passion, la générosité et l’engagement sont les clés du succès du Tour de Corse Historique.
 

Jeudi 13 Octobre 2016