François Padrona patron chez lui


François Padrona patron chez lui
"Un rêve de gosse qui se réalise", l'insulaire François Padrona remporte le 10ème Tour de Corse Historique. Pour reprendre ses propos, il ne pensait pas se trouver là mais voilà c'est fait. La joie et l'émotion étaient palpables à l'arrivée de la dernière épreuve spéciale.

La dernière étape avait pourtant mal commencé, dans la 1ère ES du jour, Jean-Pierre Lajournade lui reprenait plus de 11 secondes. Piqué au vif, le pilote de l'Escort signe alors le scratch suivant entre Ste Lucie de Mercurio et Bustanico, collant ainsi 40 secondes à son poursuivant. La course semble désormais pliée et Padrona gère les deux dernières spéciales impeccablement.

Il rentre à l'Ile Rousse avec une minute et demi d'avance sur le second, Lajournade. Accueilli par Yves Loubet, qui avait piloté cette même Ford Escort Gr4 avant lui, François Padrona est aux anges. Il aura su gérer sa course, passant à côté des ennuis mécaniques et autres sorties de route qui ont coûté le rallye aux précédents leaders. Un grand bravo à lui et à son copilote Séraphin Farinacci.

François Padrona patron chez lui
Bravo également à l'équipage Jean-Pierre Lajournade / Denis Baron qui avait mis toutes les chances de son côté pour bien figurer sur cette 10ème édition du Tour. Ils sont tout heureux de monter sur la 2ème marche du podium, très belle position au regard de la liste des partants.

Le troisième est l'étonnant John of B et sa splendide Ferrari 308 Gr4. Sans connaissance du terrain, il manie de main de maître le monstre italien pour le porter à un brillant résultat final.

Derrière, Andruet et Gache continuent à se disputer les temps scratch. Jean-Claude s'octroie le 1er du jour et Philippe signe les deux derniers. Sans leurs mésaventures, ces deux-là auraient certainement caracolé en tête mais le rallye c'est aussi cela. Eric Chantriaux aura lui aussi animé le rallye avec de belles performances. Reste juste à fiabiliser cette 914 très prometteuse.

Le belge Marc Duez, classé 4ème au général, était déchainé dans les derniers chronos et nous a ravit de jolis passages. Avec quelques reconnaissances, l'affaire aurait été tout autre. Espérons qu'il reviendra se mêler à la bagarre en Corse.

François Padrona patron chez lui
Les 5ème et 6ème places reviennent aux Corses Jean-Toussaint De Gentili et Mathieu Martinetti. Le premier sur sa splendide R5 Turbo a fait un beau rallye avec des dérives que les spectateurs auront apprécié. Ils nous a promis de faire évoluer l'auto pour mieux se battre avec les meilleurs l'an prochain. On a hâte de voir...

L'Opel Ascona 400 de Martinetti, une auto qui se fait rare et que l'on a toujours plaisir à voir, a connu quelques soucis. Mais elle est bien là à la fin du rallye, à une honorable position de surcroit.

Michel Crespel, sur sa R5 Turbo suit de très près l'ajaccien, il est 7ème. Lui aussi ne sera parvenu à régler une auto capricieuse qu'en toute fin de rallye. Le top 10 est complété dans l'ordre par Luc Lagier, Henry Cochin et Bernard Barrile. Ces fidèles du Tour se seront régalé au volant de leurs très belles autos.

Voilà concernant les protagonistes du VHC. La 10ème aura été belle et le succès mérité est enfin au rendez-vous avec un nombre croissant d'engagés. Vivement 'année prochaine !

Dimanche 10 Octobre 2010