Clay Regazzoni, de la F1 au Tour Historique

Gianclaudio, ou Clay si vous préférez, devint l'un des pilotes les plus respectés de la Formule 1.


Il fit ses débuts en Grand Prix pour Ferrari au beau milieu d'une excellente saison de Formule 2 en 1970 et démontra tout de suite qu'il était un pilote accompli. Non seulement il termina quatrième dans sa première course en Grande-Bretagne, et second juste après en Autriche, mais il s'assura aussi une place éternelle dans les cœurs des fans de Ferrari lorsqu'il remporta le Grand Prix d'Italie. Clay resta avec l'équipe italienne pendant encore deux saisons avant d'être remplacé en 1973, mais revint en 1974 aux côtés de Niki Lauda. Il se révéla être un repoussoir idéal pour l'Autrichien, et à deux doigts de remporter le Championnat du monde en 1974. Il fut un soutien inestimable pour Lauda pendant encore deux ans avant d'être remplacé par Carlos Reutemann en 1977. Deux années avec les équipes Ensign et Shadow, insignifiantes en comparaison, furent suivies d'un retour au premier plan en 1979 avec Williams. Il donna à l'équipe sa première victoire en Grand Prix à Silverstone, avant d'être à nouveau remplacé par Reutemann et de revenir à Ensign. Mais lors de sa quatrième course de 1980, l'arrivée des gaz de la voiture se coinça alors qu'il se trouvait sur la longue ligne droite de Shoreline Drive à Long Beach. Il sortit du circuit sans avoir pu ralentir et s'écrasa contre un mur de béton. Clay fut sérieusement blessé à la colonne vertébrale, des blessures suite auxquelles il dut rester partiellement confiné dans une chaise roulante. Son amour du sport est toujours aussi grand et il est maintenant commentateur à la télévision suisse.

Cette année, Clay nous honore de sa présence au volant de sa Mercedes 280 SE Coupé en compagnie de son copilote, Claude Valion.

Jeudi 14 Janvier 2010