Cap Corse Historique, Bryan Bouffier : "Se faire plaisir d’abord..."


A 38 ans on croyait le drômois pas encore mûr pour participer à l’historique. Pourtant le Cap Corse Historique ne sera pas sa première. « J’ai déjà fait le rallye du Dauphiné deux fois avec mon copilote Jean-Luc Alnet qui est un passionné. Nous étions sur une R5 Alpine GR2. »
Trois fois Champion de Pologne, deux fois Champion de France, Vainqueur du Monte Carlo, du Tour de Corse, espoir Echappement, volant officiel Peugeot, pilote essayeur chez Hyundai vingt ans de rallyes déjà qui on font un pilote d’une grande expérience. « C’est mon job officiel depuis 2003. J’aime ça, même si c’est toujours un peu compliqué pour monter des projets. Poser mes fesses dans la voiture, est déjà une victoire pour moi. Ensuite comme j’ai des comptes à rendre, j’essaie d’être régulier et rapide à la fois »

Ce sera la première fois que vous roulez sur les routes du Cap ?
Non, j’étais déjà venu avec l’ERC je crois en 2012. Je me souviens de la longue, une très belle spéciale que j’avais apprécié. Rouler en Corse est toujours un plaisir, j’ai quelques copains avec Jean-Marc Manzagol et Gilbert Dini qui m’a copiloté.

Votre dernier rallye étant le Monte Carlo sur une Ford Fiesta R5, cela va vous faire bizarre de piloter une Porsche de 300 cv avec tout dans le dos et sans électronique ?
La voiture du Monte Carlo, n’est pas bardée d’électronique comme une WRC. Et puis c’était il y a deux mois et j’ai tout oublié, je repars sur une feuille blanche. Ce qui va me faire drôle, c’est le mode propulsion. Je sais que c’est une très bonne voiture de chez Dumas avec le team Joffroy. On va faire un roulage la semaine prochaine pour une prise en main.  

Savez vous que c’est celle qui a gagné l’an dernier avec Alain Oreille ?
Oui, oui je sais, ça me met encore plus la pression…(rires).

Pensez-vous que pour une première avec une Porsche sur le Cap, vous pouvez vous imposer ?
Nous venons d’abord avec mon coéquipier pour nous faire plaisir. Ensuite, pourquoi pas la victoire si possible. Quoiqu’il en soit venir rouler en Corse est toujours un plaisir.

Vous aurez comme concurrent le Roi du Cap Jean-Pierre Manzagol. Il a gagné 16 fois la Giraglia et ce sera sa 30e participation à cette course sous toutes ses formes.
Respect ! Cela veut dire que la passion est encore là. J’ai déjà rencontré Jean-Pierre quelques fois,  je me ferai un plaisir d’aller à nouveau saluer le Roi du Cap.
A.C.

Vendredi 24 Février 2017

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Mars 2017 - 14:41 Bouffier domine le Cap

Mercredi 15 Mars 2017 - 17:43 Un grand merci